Enfance : comment remplacer doudou ?

Il peut arriver que les enfants s’attachent et s’amourachent trop de leur ami nommé communément « doudou ». Cette amitié est tellement grande, que lorsqu’ils l’égarent, ces derniers se retrouvent tristes et désemparés. Que faire alors dans ce genre de situation ?

Un doudou, à quoi ça sert ?

Avoir un bébé appelle à de nombreuses responsabilités. Non seulement, les parents doivent se préparer financièrement, moralement et surtout matériellement. Pour décorer la chambre par exemple, ils doivent investir dans des matériaux sûrs et opter pour des jouets fabriqués avec des composants 100 % naturels. C’est aussi le cas du fameux doudou. En somme, celui-ci est, selon les psychologues, un objet transitionnel. Grâce à sa présence, l’enfant peut facilement se détacher de sa mère. Ainsi, sa fonction première est de rassurer le bébé. Le doudou de l’enfant l’aide à grandir et à s’adapter au monde qui l’entoure. De plus, il l’aide à développer sa motricité, notamment lorsqu’il commence à marcher. Avec lui, il se sent même plus en sécurité. C’est pour cela que lorsque celui-ci se perd ou se retrouve abîmé, il est important de le remplacer.

Doudou perdu : comment le remplacer ?

Le doudou de l’enfant a une place particulière dans sa vie. Sans lui, il est déboussolé et se retrouve vulnérable. Ainsi, si vous avez oublié d’acheter le modèle en double, il vous faudra vite trouver une solution. Lapin, ourson, couverture, etc, peu importe son apparence, le bébé saura si vous tentez de l’échanger avec un autre. Ceci dit, avant de dramatiser, vous pouvez essayer de focaliser son attention ailleurs. Avec un peu de chance, il oubliera sa perte, et se concentrera sur un autre objet transitionnel. Dans le cas échéant, vous pouvez lancer un avis de recherche. En effet, cela vous est possible si vous avez noté vos coordonnées sur son étiquette. Sinon, voyez sur le net si vous pouvez dénicher le même doudou et le remplacer. En dernier recours, ne lui mentez pas et dites-lui la vérité. Pour ne pas le culpabiliser, utilisez juste les bons mots.

Aider l’enfant se détacher de son doudou

Et si vous profitiez de la disparition du doudou pour sevrer votre enfant ? Bien que ce soit son meilleur ami, il est peut-être temps pour lui de grandir et de se passer de son doudou. Aussi, afin de faciliter la transition, ne forcez pas votre enfant à abandonner son attachement sécurisant trop tôt, puisque cela le rendrait plus anxieux. Laissez-le aller à son rythme. Toutefois, définissez des limites. Par exemple, demandez-lui de ne plus emmener son doudou au marché, à la crèche, au cinéma, etc. En outre, passez du temps avec lui. Vous pouvez ainsi jouer ensemble à des jeux éducatifs, ou sortir au parc de temps en temps. Vous verrez qu’avec le temps, il oubliera petit à petit son doudou.

Qu’est qu’un trouble du comportement ?
Comment gérer au mieux une crise de spasmophilie ?