Hémorroides : reconnaître les hemorroides internes ou externes

Les hémorroïdes sont des anomalies qui se manifestent par une dilatation excessive des veines au niveau des zones anales. Localisées à l’intérieur du canal anal, elles sont qualifiées d’hémorroïdes internes. Quand elles sont situées à la sortie de l’anus, on parle d’hémorroïdes externes. On peut différencier aisément les hémorroïdes internes ou externes, selon leurs manifestations respectives.

Les caractéristiques des hémorroïdes externes

Les hémorroïdes externes se caractérisent par un enflement de dimension variable dans le pourtour de l’orifice anal. Cet enflement peut s’accompagner, dans certains cas, d’une formation d’un caillot sanguin, caractérisé par une boule bleutée, la thrombose hémorroïdaire. Ces déformations peuvent provoquer des douleurs intenses qui nécessitent un examen médical. Les douleurs ressenties sont plutôt concentrées dans les parties externes des zones anales. Les thromboses hémorroïdaires peuvent disparaître en quelques jours, essentiellement, suite à un saignement. Une petite enflure indolore, appelée marisque se forme alors à leur place. Localisées dans un lieu plus ou mois dégagé, les hémorroïdes externes peuvent être diagnostiquées par un simple examen visuel.

Les caractéristiques des hémorroïdes internes

Les hémorroïdes internes se caractérisent par la présence d’un enflement dans le canal anal. Dans des cas, ces enflements peuvent s’accompagner d’un développement d’une thrombose hémorroïdaire. La localisation un peu particulière des hémorroïdes internes fait qu’un examen spécial doit être fait pour son repérage. Un diagnostic peut être établi à partir d’un toucher rectal mais procéder à une anuscopie est une technique plus appropriée.

À un certain degré de l’évolution de la maladie, l’hémorroïde interne s’extériorise. L’extériorisation peut s’observer pendant la défécation et la situation initiale est reprise, juste après. L’hémorroïde peut aussi s’extérioriser mais ne reprend sa place qu’avec une intervention manuelle. Il se peut même qu’elle reste en permanence à l’extérieur du canal anal.

Les symptômes communs des hémorroïdes

De par leur positionnement, on peut dire que les hémorroïdes internes ou externes sont de nature différente. Cependant, les deux types d’hémorroïdes ont des  symptômes communs dans des cas pratiques. À une certaine phase de leur évolution, elles produisent des démangeaisons persistantes dans les zones anales. De même, des saignements peuvent se manifester pendant les défécations, lors des crises hémorroïdaires. Il faut cependant être prudent car d’autres maladies peuvent aussi produire les mêmes effets.

Enfin, la perception des douleurs anales est, également, un des symptômes communs des hémorroïdes internes ou externes. On peut, quand même, faire une légère différenciation quant à la localisation des sources des douleurs, dans chacun des cas.

Qu’est qu’un trouble du comportement ?
Comment gérer au mieux une crise de spasmophilie ?