10 symptômes d’une intoxication alimentaire

L’intoxication alimentaire se manifeste parfois par la dysfonction digestive et peut être fatale pour des gens en mauvaise santé.

Les causes possibles

Les ingrédients et les ustensiles utilisés dans une production peuvent être déjà pollués. La manipulation, le stockage, jusqu’à la cuisson des aliments provoquent une contamination. Par cette raison, des aliments contaminés peuvent causer une intoxication alimentaire. Cela peut être due à (au) :

– La manque d’hygiène des personnels de cuisine ;
– Le non observation de la date d’expiration d’un produit ;
– La conservation des aliments ou des boissons inadaptés ;
– L’utilisation des provendes inappropriés à la culture (les provendes chimiques) ;
– L’emmagasinement des produits dans des endroits insalubres ;
– Le non-respect de la température indiquée sur les produits lors de sa cuisson.

Toutes ces conditions risquées sont capables de nuire l’environnement et provoquent des impacts nocifs à la santé de tous.

Les symptômes

Des symptômes gastro-intestinaux sont souvent intervenus en cas d’intoxication alimentaire d’une personne, comme de : maux de tête, diarrhée, douleurs abdominaux, etc. Plusieurs agents pathogènes sont à l’origine de toxi-infections alimentaires, voici quelques exemples et leurs symptômes :

SALMONELLA :la consommation des viandes (bœuf, volaille, charcuterie), des produits laitiers, les œufs avec ses dérivées, ainsi que le poisson et fruits de mer qui sont mangés crus ou bien mal cuits provoquent cette infection. Ces symptômes sont : les maux de tête, la nausée, les douleurs abdominales jusqu’à obtenir les fièvres.
CAMPYLOBACTER: cette infection est due à la consommation des viandes mal cuites, ou consommation d’eau impropre. Les maux de tête, les diarrhées sans gravité, les crampes, les nausées et vomissements constituent les signes de cette maladie.
BOTULISME: les aliments conservés à la maison que l’on met par terre, les viandes non cuites et les poissons peuvent enclencher le botulisme. Cette maladie est manifestée par le trouble de vue, la fatigue, la déshydratation, les maux de gorge, la diarrhée ou au contraire la constipation, le vomissement. Les signes de l’intoxication alimentaire se montrent souvent après quelques heures de la digestion des aliments contaminés. Elle est causée par la diarrhée, et le vomissement, que le corps humain agit pour faire sortir les toxines. Parfois, ils provoquent des maux de tête, fièvre ; le patient ressent toujours de la fatigue quelque temps après avoir été intoxiqué.

Quelques préventions

Il faut prendre en compte la propreté des personnels de cuisine et ces tenues de travail, le milieu. Le matériel (couteau, mixeurs…) de travail doit passer chaque jour au nettoyage ou désinfection. Les matières premières de chaque produit doivent faire l’objet d’un examen qualitatif et quantitatif à la réception.  Le respect de toutes ses mesures nous protège aussi à la contamination d’autres maladies infectieuses qu’une intoxication alimentaire.

Qu’est qu’un trouble du comportement ?
Comment gérer au mieux une crise de spasmophilie ?