Le charbon végétal, cet actif naturel puissant pour l’organisme

Le charbon végétal actif est un produit de soin des plus plébiscités pour détoxifier l’organisme et lutter contre les troubles digestifs et intestinaux. Un vieux remède de grand-mère, presque tombé aux oubliettes, qui est à la fois économique, naturel, et très facile à utiliser. Il se présente actuellement sous forme des granules, des comprimés ou des gélules. Mais qu’est-ce que le charbon végétal actif ? Quelles sont les vertus santé du charbon pour l’organisme ? Existe-t-il des contre-indications ? Les réponses.

Le charbon végétal actif : qu’est-ce que c’est ?

Le charbon actif, qu’on appelle également charbon végétal est obtenu à partir de la combustion d’une certaine matière organique végétale riche en carbone, le plus souvent à base d’écorce de frêne, de noix de coco ou de peuplier. L’élément principal du charbon végétal est donc le carbone. Il faut savoir que ses vertus ne viennent pas principalement de cet élément principal ni sa capacité absorbante, mais surtout sa structure. À noter que 1 g de charbon actif permet d’absorber jusqu’à 2500 m² de toxines. Les poisons, les gaz, les additifs alimentaires, les médicaments, les bactéries, les résidus de pesticides… sont des exemples des éléments qu’il peut absorber.

Quelles sont les vertus santé du charbon pour l’organisme ?

Le charbon végétal s’utilise non seulement pour soulager les maux de ventre, mais aussi pour bien d’autres choses. Le charbon actif de qualité absorbe les gaz et purifie l’organisme, il est recommandé pour lutter efficacement contre les troubles gastriques. Cette matière peut aussi soulager les flatulences, la diarrhée, les ballonnements et la gastro-entérite. Elle permet ainsi de retrouver un ventre plat et dégonflé ainsi qu’un véritable confort intestinal. Certains médecins prescrivent le charbon actif afin de faire diminuer le taux de cholestérol. Il est aussi souvent utilisé en cas d’intoxication alimentaire légère.

Charbon végétal : y a-t-il des contre-indications ?

Le charbon alimentaire est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes. Sans l’avis du médecin, il ne doit pas non plus être utilisé par les enfants moins de 6 ans. Attention également, il est conseillé de ne pas le prendre en même temps que d’autres médicaments, car il pourrait adsorber les molécules et donc réduire l’efficacité d’un traitement en cours. Pour cela, il vaut mieux espacer la prise de la pilule contraceptive ou d’un médicament et celle du charbon d’au moins deux heures. Dans le cas où vous ou vos enfants suivez un traitement, il est fortement recommandé de demander l’avis de votre médecin avant de commencer une cure ou une detox de charbon végétal

Qu’est qu’un trouble du comportement ?
Comment gérer au mieux une crise de spasmophilie ?