Utiliser des huiles essentielles : quelles précautions d’emploi ?

Tout comme les essences, les huiles essentielles sont entièrement constituées de principes actifs. C’est pour cette raison qu’elles ont un important pouvoir thérapeutique. De ce fait, il est crucial de suivre le dosage prescrit par un spécialiste. Veillez également à ne pas modifier la posologie et la durée du traitement.

Ce qu’il faut savoir sur les huiles essentielles

Il est important de se renseigner sur le produit en question. Quels sont ses principaux composants ? Quels sont ses bienfaits et les effets indésirables ? D’une manière générale, il est recommandé de ne pas utiliser des huiles essentielles lorsque la personne est enceinte ou quand elle allaite. Ensuite, avant d’en donner aux enfants, il est préférable de toujours consulter un médecin. Par ailleurs, il ne faut jamais en mettre sur les yeux, sur le nez et sur les oreilles. Enfin, sauf si un professionnel le préconise, vous ne devez pas en avaler.

Lorsque vous utilisez des huiles essentielles à base d’agrumes, il est conseillé de ne pas vous exposer au soleil. En outre, songez à vous laver les mains avec du savon après chaque application. Dans le cas où vous prévoyez de couler un bain, il est nécessaire de mélanger l’huile à une autre solution neutre, comme le shampoing.

Comment optimiser la durée de vie de ce type de produit ?

Après avoir utilisé des huiles essentielles, prenez le temps de bien refermer les flacons. Ainsi, le contenu ne risque pas de s’évaporer ou de perdre leur pouvoir thérapeutique. Pensez aussi à les ranger dans un endroit frais, loin des rayons solaires et de la chaleur. En respectant ces précédentes consignes, vous aurez la possibilité de les conserver pendant un à deux ans. Cette durabilité dépend également de la qualité du produit. Les huiles fabriquées à partir d’hydrolats, quant à eux, peuvent être stockées pendant une année. Dans tous les cas, il est important de les garder au frais.

Que faire en cas d’accident ?

Malgré toutes les précautions que vous venez de prendre, il arrive qu’une goutte d’huiles essentielles tombe dans vos yeux, sans le faire exprès. Lorsque cela se produit, de nombreuses personnes réagissent en rinçant abondamment avec de l’eau. Pourtant, cette intervention n’est pas la meilleure solution. Ce qu’il faut faire, c’est d’employer de l’huile végétale. Si vous avez appliqué un produit dermocaustique sur la peau et que des démangeaisons apparaissent, il est recommandé d’asperger de l’huile végétale. Si le problème persiste, prenez rendez-vous avec votre médecin.

Qu’est qu’un trouble du comportement ?
Comment gérer au mieux une crise de spasmophilie ?